Knowable Building Framework

Helping building owners save energy, money and the environment through data

En français

The Knowable Building Framework is a UK – France collaboration project funded by the Open Data Institute that seeks to strengthen commercial opportunities and tackle societal challenges through data. It is a collaboration between Open Data Manchester, Rennes Metropole, Sensorstream and Things Manchester.

The Knowable Building Framework will develop an internet of things consent framework for monitoring the performance of older commercial buildings in a non-invasive way using discrete low power sensors, and if appropriate publishing the data from these sensors as open data. Unlike modern stock, older buildings often fall behind as far as the utilisation of new technology is concerned. Many landlords undertake a certain amount of retrofitting such as zonal heating or movement detection systems but these tend to be ad hoc and unconnected, with no ability to monitor how effectively these systems are working either singly or together. The internet of things and the analysis of data derived from sensors can give landlords, building management and tenants insight into the performance of buildings, enabling adaptations that can be economically and environmentally beneficial, whilst also creating opportunities for behaviour change within those buildings.

The project will utilise the Things Network that covers a large proportion of Greater Manchester and communities across the North with free and open Internet of Things connectivity and will allow the project team to design and connect sensors and analytics platforms seamlessly to the internet. The power of the project will come from the ability to share an appropriate amount of data across portfolios of buildings and also to the wider community as open data. Enabling insight to be gathered across the city.

The sensors

Designed and provided by Sensorstream, the sensors will have the capability to measure temperature, light, humidity and occupancy as well as a variety of other relevant conditions. The sensors are discrete measuring approximately 90mm x 130mm, lightweight and powered by a 3V AA batteries that can, depending on setup, operate over many years.

The network

The sensors connect to Manchester’s public Long Range Wide Area Network managed by Things Manchester. This commons-based network provides the capability for communities throughout Greater Manchester to connect internet of things enabled devices for free.

The analysis

Data from the sensors is aggregated into a dashboard interface that shows the operating characteristics over time, enabling the planning of control measures or behavioural change initiatives.

The Framework

The main focus of the project is the development of a framework that will help building owners and operators understand the data that buildings can produce and create a consent mechanism so that data can be shared and released as open data. There are many reasons why the release of this data may be contentious and the Knowable Building Framework seeks to work with building owners to identify and understand these reasons, the risks and the mitigations.

The How

Over the next two months the pilot sensor environment will be installed in Federation and will be used as the basis of the framework. Open Data Manchester will also be running a series of workshops in Rennes and Manchester with building owners, technologists and city officials to try and understand the challenges and utility of sharing building performance data.

The framework will be designed as an open source tool that can then be used to develop similar consent mechanisms for sensor data in other scenarios.

For more information contact Julian Tait julian[at]opendatamanchester[.]org[.]uk

Knowable Building Framework

Aider les Propriétaires de bâtiments à faire des économies d’argent, d’énergie et à préserver l’environnement.

The Knowable Building Framework est un projet de collaboration entre la France et UK financé par l’Open Data Institute qui vise à renforcer les opportunités commerciales et à relever les défis sociétaux à travers l’utilisation des données. C’est une collaboration entre Open Data Manchester, La métropole de Rennes, Sensorstream et Things Manchester.

The Knowable Building Framework développera un modèle de consentement pour l’internet des objets afin de surveiller la performance des bâtiments commerciaux anciens dans une logique non-intrusive, en utilisant des capteurs discrets de faible puissance et dans la mesure du possible, en diffusant les données de ces capteurs comme données publiques.

Contrairement aux bâtiments modernes, les bâtiments anciens sont souvent en retard dans l’utilisation des nouvelles technologies. De nombreux propriétaires procèdent à certaines rénovations notamment sur les zones de chauffage ou les systèmes de détection par mouvement, mais ceux-ci ont tendance à rester ponctuels et non connectés, sans la possibilité de contrôler l’efficacité de ces systèmes seuls ou ensemble.

L’internet des Objets et l’analyse des données issues des capteurs peuvent donner aux propriétaires, aux exploitants et aux locataires un aperçu des performances des bâtiments permettant ainsi de faire des ajustements qui seront bénéfiques tant d’un point de vue économique qu ‘écologique, tout en créant des opportunités de changement de comportement dans ces bâtiments.

Le projet utilisera Things Network qui couvrira une grande partie du Grand Manchester et des communautés du Nord, avec une connectivité internet gratuite et ouverte qui permettra à l’équipe projet, de concevoir et de connecter les capteurs et les plateformes analytiques à internet.

La puissance du projet viendra de la capacité à partager la quantité appropriée de données, à travers les portefeuilles de bâtiment, à une communauté plus large en tant que données ouvertes. Permettre que des idées puissent être recueillies à travers la ville.

Les capteurs

Désigné et fourni par Sensorstream, les capteurs auront la possibilité de mesurer la température, la lumière, l’humidité et l’occupation de l’espace ainsi que divers autres éléments pertinents. Les capteurs sont discrets, mesurant à peu près 90mm x 130mm, légers et alimentés par une pile AA 1,5 V qui, selon la configuration, peut fonctionner plusieurs années.

Le Réseau

Les capteurs se connectent au réseau public étendu de Manchester géré par Things Manchester. Ce réseau commun permet aux communautés à travers le Grand Machester de connecter gratuitement des appareils compatibles à internet.

L’Analyse

Les données des capteurs sont agrégés dans l’interface d’un tableau de bord qui montre les caractéristiques de fonctionnement dans le temps, permettant la planification de mesures de contrôle ou des initiatives de changement de comportement.

Le Modèle

Le but principal du projet est de développer un modèle qui aidera les propriétaires de bâtiment et les exploitants à comprendre les données que les bâtiments peuvent produire et de créer un mécanisme de consentement afin que les données puissent être diffusées et partagées en tant que données ouvertes.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles la diffusion de données est controversée et le Knowable Building Framework cherche à travailler avec les propriétaires de bâtiments pour identifier et comprendre ces raisons, les risques et les assouplissements qui pourraient exister.

Comment ?

Au cours des deux prochains mois, l’environnement du pilote capteur sera installé dans le bâtiment “Fédération”  et sera utilisé comme un modèle de base. Open Data Manchester réalisera une série d’ateliers à Rennes et à Manchester avec les propriétaires de bâtiments, des techniciens et des responsables de la Métropole pour tenter de comprendre les défis et l’utilité de partager les données de performance des bâtiments.

Le modèle sera désigné comme un outil open source qui, par la suite, puisse être utilisé pour développer des mécanismes similaires de consentement pour les données issues de capteurs dans d’autres scénarios.